Billet d’humeur!!!!!!!!

Bonjour à tous,

Je vous écris ces quelques lignes, pour tirer les choses au clair sur quelques « remarques » que l’on m’a faites sur un forum.

Premièrement, je n’ai pas jeté une famille marocaine a la rue vu que la maison était vide et elle servait d’entrepôt a son propriétaire, d’ailleurs l’argent de la vente a permis a huit héritiers de la famille de se reloger en ville nouvelle et non dans un « bidon ville ».

Deuxièmement, je ne fais pas travailler des ouvriers jours et nuits pour une bouchée de pain, car c’est une entreprise marocaine qui gère le chantier, elle a pignon sur rue et paie ses employés au salaire en vigueurs au Maroc.

Troisièmement, je ne pense pas que l’on exploite de la main-d’œuvre locale pour faire fonctionner son entreprise, car bien souvent avec les pourboires et le salaire que donne le propriétaire européen, cela correspond a 1,5 a 2 fois le salaire minimal, qui se plaindrait en France d’avoir deux fois le SMIC pour faire le ménage dans un hôtel.

Quatrièmement, on me parle de chambre a 150 € la nuit dont on interdit l’accès au marocain, ce n’est pas moi qui fixe les prix et de plus après une envolée il y a quelques années surtout a Marrakech, les choses se sont calmé et les prix sont plus proche de 120 € pour les plus luxueux, et n’est ce pas des propriétaires marocains qui n’aiment pas accueillir leurs compatriotes et préférent les riches touristes européens.

Et enfin, je ne dénature pas plus l’esprit de la médina que je ne manque de respect a mes voisins en faisant construire une piscine au milieu du patio et je sais que Riad veut dire jardin en arabe, mais si je vous dis Dar (maison en arabe) la plupart d’entre vous me regardera avec un air étonné.

Voila, ceci est dit, toute fois je crois, que la plupart d’entre vous est intéresse par notre petite aventure, ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas l’esprit d’un colon et les autres qu’ils passent leurs chemins.

Ça fait du bien.

À bientôt.

Olivier.



Bonne nouvelle !!!!

Bonjour,

Ca y est nous nous sommes enfin mis d’accord avec Lionel et Brahim au sujet du devis.

Les travaux vont somme toute pouvoir démarrer bientôt.

Je pense qu’ils ne commenceront pas avant fin juillet, car il faut que la société soit finalisée pour pouvoir ouvrir les comptes bancaires en vue de payer les premières factures.

Cela débutera par le gros œuvre, le ravalement des façades et des terrasses, l’ouverture de porte, ladésinstallation des anciennes plomberies et électricité, la dépose des portes et fenêtres et enfin l’évacuation des gravas.

Dès que j’aurai les premières photos, je les mettrais en ligne.

En attendant, ici à Djibouti la vie est toujours aussi difficile :

Journée dans les iles pour l'escadron

À bientôt.

Olivier.



L’émission Capital: Maroc l’eldorado du tourisme

Bonjour,

Comme je vous en avais déjà parlé, lors de la recherche et l’achat du Riad, j’ai été suivi par une équipe de M6 pour l’émission Capital.

Tout a débuté lorsque, depuis la France via internet, j’avais pris contact avec des agents immobiliers travaillant sur Fès et Meknès.

En effet après avoir explique a chacun ce que nous recherchions comme maison (surface, nombre de pièces, etc.), le budget dont nous disposions, j’ai préparé les différents rendez-vous pour perdre le moins de temps possible une fois sur place.

Quelques jours plus tard, je reçois l’appel d’un des agents pour me demander si je suis d’accord pour être suivie par une équipe de M6 qui dix ans après avoir fait un reportage sur l’immobilier à Marrakech voudraient faire la même chose à Fès.

En effet mon aventure les intéressé doublement, car il y avait un challenge, je voulais repartir de Fès avec un compromis de vente, je ne connaissais pas la médina et surtout je n’avais que cinq jours.

Ma première réaction a bien sûr était de refuser, ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un de discret, je ne rêve pas de la Star Ac et de plus ma hiérarchie n’apprécie que modérément.

 Mais cela s’est compliqué lorsque Laurence l’a su et bien sûr après une petite « discussion  » j’ai rappelé l’agent pour lui dire que j’acceptai (faiblesse masculine).

Quelques jours plus tard, Juliette la journaliste me contactait et nous avons convenu d’un rendez-vous dans la médina pour le début des visites.

Donc une fois sur place j’ai rencontre Juliette et Sébastien le cameraman (son mari) qui en fait étaient des journalistes indépendants et qui étaient mandate par M6, j’avoue que le courant est tout de suite très bien passe, après que chacun a expliqué ce qu’il attendait de l’autre l’aventure pouvait démarrer.

À chaque visite ils me demandaient mes impressions, en effet ils ne savaient pas quelle maison j’allais acheter, je l’ignorai également, donc il fallait tout filmer, car la maison que j’achèterais devait être dans le reportage.

                          Mohamed et Mohamed jouent les stars : 

l'oncle et le neuveu jouent les stars.jpg

Leur présence n’était pas vraiment un problème, je pense même que cela m’a enlevé un peut de stress que je pouvais avoir dans ma quête du Graal, de plus comme Laurence ne m’avait pas accompagne Juliette me permettait d’avoir un avis féminin.

Je garde vraiment un très bon souvenir de ce tournage, surtout la soirée que nous avons passé chez Mohamed et sa famille, car comme d’habitude ils avaient mis les petits plats dans les grands, qui plus est qu’il allait passer à la télé. 

                          L’hospitalité marocaine : 

l'hospitalité marocaine.jpg 

                          Tournage chez Mohamed:

interview de toute la famille.jpg

Je suis toujours en contact avec Juliette et j’espère bien les revoirs, elle, Sébastien et les deux petits un jour a Fès, inch Allah. 

                    Voici la vidéo de l’émission : 

http://video.google.com/videoplay?docid=-915930889583543865

Olivier. 



Voyage à Fés

Bonjour,

Nous sommes retournés à Fès du 04 au 12 avril, ce petit voyage était très important, car Laurence allait voir le Riad pour la première fois, elle aurait enfin réponse à toutes ses questions. 

J’ai retrouvé avec plaisir Mohamed, qui sera papa en juillet prochain,  et toute sa famille à AIN CHAGG, petit village à quinze kilomètres de Fés.  

                           En fin de soirée, petite séance de henné : 

 petite sceance de henne3.jpg

Mais le but premier de notre séjour était de rencontrer les différents corps de métiers, l’architecte et le chef de chantier.

Cela pour savoir si tout ce que nous voulions faire comme modifications et travaux était réalisable, dans quels délais et surtout avoir un devis le plus précis possible.

Nous nous sommes donc rendus au Riad avec Pascal, Brahim (le responsable du chantier) et l’architecte qui au Maroc est une personne très importante, en effet c’est lui qui délivre les autorisations de travaux.

Je dois avouer qu’en dix mois j’étais un peu perdu dans le dédale des ruelles et que sans eux j’aurais mis un moment à retrouver la maison, c’est le charme de la médina.

Après deux heures, nous avions fait le tour de la maison, j’avais bien travaillé mon sujet et grâce aux plans et annotation que j’avais préparé, ils savaient exactement ce que Laurence et moi voulions, il ne nous restait plus qu’à attendre les autorisations et un premier devis.

                          Plan du rez-de-chaussée :

rez de chaussee Riad.jpg

Comme nous avions du temps libre, Salaa l’associe de Brahim nous a servi de guide dans la médina, j’avais déjà eu l’occasion de la parcourir en long et en travers lors de toutes mes visites de Riad, mais la nous avons flâné dans les petites ruelles, rencontre les artisans de ferronnerie, les ébénistes, etc.

Cela a beaucoup plu à Laurence.

Le lendemain nous reprenions les différentes démarches pour l’ouverture des chambres d’hôtes, il nous fallait ouvrir un compte bancaire au nom de Laurence, car le seule compte que nous avions au Maroc, je l’avais ouvert en juin 2007 et il était a mon seul nom, comme d’habitude (contrairement a ce que la plupart des gens peuvent croire) cela a était très facile, en quinze minutes Laurence avais un compte convertible (c’est-à-dire que l’on peut rapatrier vers la France ce que l’on gagne au Maroc).

Il nous fallait ensuite rencontrer un expert comptable, car bien que ce soit le métier de Laurence, chaque pays a ses spécificités en matières fiscales et droit du travail.

Par l’intermédiaire de Pascal nous avons pu rencontrer son comptable dans la journée (ce qui est impossible chez nous) et après deux heures d’explications et informations diverses, il nous a convaincus qu’il fallait créer la société maintenant afin de bénéficier davantage fiscaux sur la rénovation du Riad.

Il nous fallait donc trouver un nom pour la SARL et déposer les statuts auprès de la chambre du commerce de Fès. Le soir même avec Mohamed, Nawell et Ayat nous nous sommes mis autour de la table afin de trouver un nom à consonance arabe, mais qui peut être parlant pour un public francophone :

Riad Atlas, Riad Fassi, Riad la Baraka, Riad Salaam, Riad Zitouna, Riad Saada.

                          Laurence, Ayat et Nawell:

laurence avec ayat et nawell.jpg 

Le choix ne manquait pas, mais nous avions un faible pour Zitouna (Olivier en arabe) ainsi le lendemain matin nous avions une réponse et la maison d’hôtes s’appellerai bien Riad Zitouna, il nous restait à déposer les différents documents a la chambre du commerce afin de bloquer les statuts.

La création de la SARL sera finalisée en juillet lorsque Laurence retournera à Fès.

Nous sommes donc rentrés de Fès avec un premier devis (nous attendons un dernier devis finalisé), les statuts de la société et avec la rencontre des artisans une idée encore plus précise de ce que nous voulions réaliser en matière de travaux et de décoration.

Laurence a beaucoup aimé le Riad et la région de Fès qui lui a rappelé la Provence ou nous avons vécu pendant quinze ans.

Plans du projet
Album : Plans du projet
les differents plans des étages du Riad
4 images
Voir l'album

Pas de droits sur l'album 40295

Olivier.     



12

InfoSafi |
moimeme1969 |
Le Grand Turc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stage en Irlande
| A la découverte du Japon
| Bienvenue dans le nord !